Partenaires

INTOSAI

Créer en 1953, L’Organisation Internationale des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques (INTOSAI) assure un cadre institutionnel depuis plus de 50 ans aux Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISC), pour le transfert des connaissances et la multiplication des connaissances afin d’améliorer à l’échelle internationale le contrôle externe des finances publiques et accroître, par conséquent, la compétence professionnelle, l’image et l’influence des ISC dans les pays respectifs. En harmonie avec la devise de l’INTOSAI, « Expérience mutuelle profite à tous », l’échange d’expériences parmi les membres de l’INTOSAI et les connaissances qui en résultent garantissent le développement permanent des institutions de contrôle des finances. Le CREFIAF en tant que sous-groupe linguistique de l’AFROSAI porte la voix des ISC francophone d’Afrique lors des assises des commissions des groupes de travail technique de l’INTOSAI. De même elle irrigue les normes, les directives et les bonnes pratiques en matière d’audit prônés par l’INTOSAI.

IDI

L’Initiative de Développement de l’INTOSAI est l’organe en charge de la promotion des renforcements des capacités des ISCs membre de l’INTOSAI. L’IDI s’acquitte de sa mission de soutien aux ISC depuis 1986, notamment dans les pays en développement et les pays émergeants, ses objectifs étant d’améliorer les capacités desdits pays en matière de contrôle et de répondre efficacement aux besoins actuels dans ce domaine, à travers la formation et l’échange d’expériences.

L’IDI collabore avec le CREFIAF depuis 2005. De concert les deux organisations effectuent la mise en œuvre du programme de  renforcement des capacités  » ISSAI Implémentation Initiative » ou Programme 3i. La première phase du programme, exécutée en 2016, a connu un grand succès. Plus de 100 auditeurs provenant des ISC du CREFIAF ont été formé et certifié aux Normes ISSAI. Plusieurs autres programmes sont actuellement menés par les deux organisations:

  • Programme IDI-CREFIAF sur l’audit des ODD,
  • Programme IDI-CREFIAF Implication des Parties Prenantes-Mise à jour Déclaration d’Engagement Lomé 2015
  • Programme IDI-CREFIAF sur la Lutte des ISC contre la Corruption

Groupe Banque Mondiale

Le Groupe Banque Mondiale est une institution financière internationale regroupant plusieurs institutions (BIRD, IDA, IFC, CIRDI, MIGA). Cette Institution a pour objectif de mettre fin à l’extrême pauvreté en l’espace d’une génération et promouvoir une prospérité partagée. Dans  cette  optique la Banque Mondiale accorde  aux pays en développement des prêts assortis de faibles taux d’intérêt, des crédits sans intérêts ou encore des dons. Ces financements sont destinés à soutenir des investissements dans un vaste éventail de secteurs : éducation, santé, administration publique, infrastructure, développement du secteur financier et du secteur privé….  Elle mobilise  également des financements par le biais de fonds fiduciaires constitués en partenariat avec des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux.

Le CREFIAF a bénéficié, à travers l’IDA, des Dons pour renforcer les capacités des ISC membres en Audit.  Ainsi, le Projet d’appui aux ISC du CREFIAF  mise en œuvre de 2014 à 2015 a permis aux auditeurs des ISC du CREFIAF de disposer d’outils et techniques d’Audit financier tout en maitrisant les concepts et les méthodes y consacrés.

Banque Africaine de Développement 

La Banque africaine de développement (BAD) est une institution financière panafricaine de développement, établie dans le but de reculer la pauvreté dans ses pays membres en contribuant à leur développement économique durable et à leur progrès social.

Première institution financière africaine de développement, la Banque africaine de développement se consacre à la lutte contre la pauvreté, à l’amélioration des conditions d’existence des Africains et à la mobilisation de ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres régionaux. Elle reconnaît que la bonne gouvernance est indispensable pour une croissance et un développement social et humain durables du continent bénéficiant aux pauvres. A travers les dons et prêts à faible intérêt, la BAD soutien les pays et les organisations dans les objectifs s’alignent sur les siens.

Ainsi le CREFIAF a bénéficié, en 2013, d’un Don de la BAD pour financer le Projet régional d’appui aux ISC du CREFIAF pour l’audit de performance. Ce projet a permis de renforcer les capacités des ISC du CREFIAF en audit de performance par la formation des auditeurs et le développement des outils de vérification.

Fondation Canadienne pour l’Audit et la Responsabilisation (CAAF-FCAR)

Anciennement connu sous le vocable FCVI (Fondation canadienne pour la vérification intégrée), la Fondation Canadienne pour l’Audit et la Responsabilisation (CAAF-FCAR), œuvre, Depuis 1980, à soutenir ses partenaires à atteindre leurs objectifs communs d’amélioration de la performance et de la reddition de comptes. La fondation exécute des Programmes financés par le Gouvernement canadien. Elle a permis au CREFIAF de former plusieurs auditeurs des ISC membres sur les techniques d’audit et de développer un pôle d’experts pour palier au déficit en Instructeurs au sein de la communauté des ISC francophones d’Afrique. Aussi à travers le Programme de développement International, elle octroi des bourses aux Auditeurs.

Affaires Mondiales Canada 

Dans le cadre du Programme de coopération en industries extractives pour un développement économique renforcé (CEDRE), le Gouvernement du Canada à travers Affaires Mondiales Canada, a accordé un financement pour la mise en œuvre du Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (PASIE). Ce projet a fait l’objet de la signature d’un Accord de contribution de 5 ans passé le 3 mars 2016, entre Affaires Mondiales Canada et la firme COWATER retenue comme Agence d’exécution auprès du CREFIAF.

COWATER 

Dans le cadre du Programme de coopération en industries extractives pour un développement économique renforcé (CEDRE), le Gouvernement du Canada à travers Affaires Mondiales Canada, a accordé un financement pour la mise en œuvre du Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (PASIE). Ce projet a fait l’objet de la signature d’un Accord de contribution de 5 ans passé le 3 mars 2016, entre Affaires Mondiales Canada et la firme COWATER retenue comme Agence d’exécution auprès du CREFIAF.

© copyrights CREFIAF 2018